Catégorie : Research Institute for Aging

Nouveau cours en ligne langage centré sur la personne pour les équipes de SLD

Est-ce que les mots comptent? En soins de longue durée (SLD), ils peuvent donner le ton à toute la situation. La manière dont on interagi et réfère aux gens fait partie de la prestation de soins que l’on veut appropriés, respectueux et inclusifs. Les CARI de l’Ontario et le programme de Soutien en cas de troubles du comportement Ontario (STCO) en collaboration avec Machealth
ont mis une formation en ligne pour permettre aux équipes de SLD d’acquérir des connaissances pratiques sur la manière d’intégrer le langage centré sur la personne aux SLD.
Songez aux mots « établissement » et « foyer ». « Établissement » véhicule des images d’hôpitaux froids, stériles. « Foyer » est un terme plus chaleureux qui reflète les notions de sécurité et de vie en communauté. Où préféreriez-vous vivre?

« Il n’est pas facile de changer la manière dont les gens parlent aux personnes atteintes de démence ou de la maladie d’Alzheimer, ni la manière dont ils parlent de ces personnes, mais ce changement est absolument nécessaire. En fait, la façon dont les gens parlent des aînés en général tend à les faire sentir diminués dans leur propre valeur, quel que soit l’endroit où ils vivent ou les problèmes de santé qu’ils peuvent avoir. »

– Ron Droulliard, résident en SLD et membre du groupe d’experts en langage centré sur la personne

Le langage centré sur la personne est le fondement d’un langage respectueux, valorisant pour la personne et inclusif et c’est ce à quoi on doit s’appliquer lorsque l’on parle au sujet des gens avec leurs proches et partenaires de soins et que l’on tente de communiquer avec des personnes qui ont des comportements réactifs, qui utilisent des expressions personnelles associés à la démence, la santé mentale complexe, la toxicomanie ou autres maladies neurologiques.
Le simple fait de substituer certains mots peut préserver la dignité et le respect en SLD.

Au lieu de :                                                        Essayez :
Établissement (de SLD)                                  Foyer de SLD
Patient                                                                   Résident
Personnel                                                             Membre d’équipe

L’utilisation du langage centré sur la personne dans les foyers de SLD peut faire toute la différence dans la prestation de soins de qualité centrés sur le résident et la famille, tout en entretenant un climat de respect – inscrivez-vous pour suivre le cours gratuit!

Un concours de cuisine génère de nouvelles recettes à intégrer aux menus des foyers de SLD

Winner of the Savoury Category

À vos marques, prêts, cuisinez!

Le samedi 7 mars dernier, le CARI de l’Institut de recherche sur le vieillissement a organisé un concours de cuisine dans le cadre du projet Nutrition déguisée.

Des étudiants de l’école d’hôtellerie et d’arts culinaires du Collège Conestoga ont rivalisé pour créer des recettes nutritives à base d’ingrédients clés afin de lutter contre la malnutrition au sein des foyers de soins de longue durée. La plupart des aînés ne consomment pas assez de nutriments pour rester en santé. Le projet Nutrition déguisée vise la création de recettes riches en nutriments grâce à l’ajout d’ingrédients sains dans les aliments appréciés des personnes âgées : par exemple, des lentilles dans une recette de brownie ou du germe de blé dans des muffins aux pommes.

Le concours nous aidera à former un recueil de recettes que les foyers de soins de longue durée pourront intégrer à leur menu tout en respectant leur budget.

Les concurrents ont pris part à la compétition afin de gagner l’un des deux prix de 500 $ pour la meilleure recette de Nutrition déguisée dans l’une des deux catégories suivantes : 1) Plats sucrés : desserts, collations et poudings, et 2) Plats salés : tartinades, soupes et protéines du petit déjeuner. Les recettes ont été concoctées en utilisant un ingrédient prédéterminé riche en nutriments pour bonifier la recette sur le plan nutritionnel. Le gagnant de chaque catégorie a reçu 500 $ et une distinction pour la meilleure recette de nutrition déguisée concoctée par un étudiant ou une étudiante!

Le projet Nutrition déguisée fait partie des travaux de recherche réalisés par la professeure Heather Keller à l’Institut de recherche sur le vieillissement Schlegel-UW. Les CARI de l’Ontario s’associent avec la professeure Keller pour concevoir des stratégies de nutrition destinées aux foyers de soins de longue durée en se fondant sur les résultats de l’étude.

Les recettes ont été goûtées et évaluées par le jury constitué des personnes suivantes :

  • Heather Keller, Chaire de recherche sur la nutrition et le vieillissement, Institut de recherche sur le vieillissement Schlegel-UW;
  • les résidents de Schlegel Villages;
  • le chef George Madalena, Schlegel Villages;
  • Lisa Duizer, Département des sciences de l’alimentation de l’Université de Guelph.

Les gagnants

Plat salé | Hannah Nguyen, pour sa recette secrète de sandwich au tofu laqué

Plat sucré | Ishika Goyal, pour sa recette de brownie aux haricots noirs et mousse au chocolat au tofu soyeux

Galerie de photos